Flirey, Meurthe-et-Moselle, 2013
Précédente Suivante
+ Commentaires Flirey, Meurthe-et-Moselle, 2013 - 21-12-2013 00:10

Village entièrement détruit en 1914-1918 et reconstruit juste à côté de son emplacement initial par le célèbre architecte Émile André qui en fit un modèle contemporain du village-rue lorrain.

Les fusillés de Flirey

Une compagnie de 250 hommes refuse le 19 avril 1915, de monter à l'assaut d'une ligne allemande. Furieux, le général Delétoile ordonne que les 250 soldats passent en cour martiale pour être tous exécutés. Après l'intervention d'autres officiers, cinq hommes sont finalement désignés et comparaissent dès le 19, pour une parodie de procès. L'un d'eux est acquitté. Deux hommes ont été choisis par tirage au sort dont le soldat François Fontanaud. Les trois autres : le caporal Antoine Morange né à Champagnac en Haute-Vienne, les soldats Félix Baudy de Royère-de-Vassivière et Henri Prébost né à Saint-Martin-Château et maçon à Villeurbanne ont été désignés par leurs supérieurs en raison de leur appartenance syndicale à la CGT. Ces quatre soldats seront fusillés le 20 avril 19151.

Les fusillés pour l'exemple de Flirey s'ajoutent à ceux de Vingré, Fontenoy, Fleury, Mouilly, Montauville... En quatre ans, 2 400 "poilus" auront été condamnés à mort et 600 exécutés, les autres voyant leur peine commuée en travaux forcés.

Très peu, environ une quarantaine sur 600, dont Félix Baudy et ses compagnons de malheur ont été rétablis dans leur honneur dans les années 1920 ou 1930.

Le village a été entièrement reconstruit par Émile André d'après l'urbanisme des années 20 en faisant ainsi l'aboutissement moderne du village-rue typiquement Lorrain.

Source : Wikipedia





 

 

 

 

 

All images © François Garnotel

Do not reproduce, download and/or copy without permission. Thank you!

 

 

  Photoblog blogs Top Blogs